anna1991anna-AvNo5s0EfW4-unsplash.jpg

Le coin des parents

  • Pole Parents Bébés Bambins

En avant la musique !

La musique, du plaisir et plus encore,


La musique rend heureux, la musique apaise, aide à gérer les émotions, même à soulager des douleurs (par exemple, ne pas hésiter à chanter à votre enfant sa chanson préférée ; il pense moins à sa douleur et la sent moins) ;

On a même remarqué que chanter des berceuses (chansons douces) ou reproduire les battements du cœur avec un instrument peut stabiliser le rythme cardiaque d’un bébé prématuré, améliorer l’allaitement et donc permettre une prise de poids plus rapide.


Un atout pour apprendre.


La musique classique ne rend pas intelligent mais la pratique d’activités musicales peut faciliter l’apprentissage, en favorisant l’écoute, la mémoire, l’attention. Quand la musique se pratique en groupe, l’enfant apprend à suivre des règles, à attendre son tour etc, donc l’aide pour le vivre ensemble.

Au son de la musique, votre enfant danse, tape des mains et des pieds ! Il est heureux et en même temps, il développe ses habiletés motrices et sa coordination. « La musique, ça se vit avec le corps. »


Grâce aux comptines, l’enfant enrichit son vocabulaire et réalise que les mots sont faits de syllabes et de sons. Il développe son sens du rythme et aura plus de facilité à trouver les trois syllabes dans le mot « pa-ra-pluie » ! Bien pratique pour apprendre à lire, plus tard ! Et écrire !

Place à la musique !


Pendant la grossesse, à partir de la 20ème semaine, bébé entend les sons et à sa naissance, il reconnaîtra les chansons qu’il a entendues souvent dans le ventre de sa maman, et bien sûr, ça le rassurera. C’est un façon de créer un lien.

Tout petit, chantez avec votre bébé en lui donnant ses soins, tapotez avec les doigts, des rythmes, doucement dans son dos quand vous l’avez dans les bras, lui faire écouter de temps en temps des musiques douces (chants d’oiseaux par exemple, pour le calmer ou qu’il se sente moins seul dans son parc).


Plus tard, lui proposer de transformer sa voix avec un tube en carton (hou, oh, ah…), l’aider à comparer des sons (taper sur une boite de conserve, puis un récipient en plastique ou en carton) .

Il est bon de faire écouter une variété de styles musicaux : pop, rock, blues, jazz, country, etc, pour développer son sens musical et ses goûts musicaux .

A partir de 3 ans, lui proposer de créer des rythmes en tapant sur ses cuisses ou d’autres supports, de danser ou faire des gestes sur une musique ou même lui faire raconter une histoire, lui demander de trouver des rimes dans sa comptine…


NB : il est toutefois préférable de ne pas laisser jouer la musique en continu, car ça devient un bruit de fond qui peut fatiguer l’enfant, voire le rendre irritable. Il subit le son et l’appréciera moins que si l’écoute est un moment privilégié !

L’activité musicale, même passive, par l’écoute, à des moments privilégiés, ou active par l’apprentissage des différents sons, du rythme, de l’expression corporelle, est un outil qui, dès le premier âge, allie plaisir et pédagogie, qui adoucit et aide à vivre ensemble, et qui sait, peut révéler un talent !


Sources :

- Naitre et Grandir

- Noun project

Posts récents

Voir tout