anna1991anna-AvNo5s0EfW4-unsplash.jpg

Le coin des parents

  • Pole Parents Bébés Bambins

L'évolution du jeu de 1 à 3 ans

Au fur et à mesure qu’un bébé grandit, du jeu solitaire, l’enfant passe au jeu parallèle, puis au jeu de groupe.

  • Le jeu solitaire

- Avant 1 an, bébé regarde les autres enfants, leur sourit mais joue seul. Il ne s’intéresse pas plus aux enfants qu’aux adultes.

- Entre 1 et 2 ans, un enfant aime partager ses découvertes avec un adulte ; les jeux de "coucou" répétitifs et qu’il peut prévoir l’amusent beaucoup. Son intérêt pour les autres se développe ; il peut même faire une caresse, donner un jouet à un enfant qui pleure. Mais il n’est pas encore prêt à partager ses jouets avec d’autres.

  • Le jeu parallèle

Entre 2 et 3 ans, apparaît le jeu parallèle : le tout-petit joue encore seul, mais il aime que d’autres enfants jouent à côté de lui ; il observe et apprend ainsi les bases de la vie en société. Il aime aussi les jeux qui impliquent des interactions sociales avec les adultes de son entourage (cache-cache, etc).

Autre notion : au début, l’enfant croit que tout ce qui est à sa portée lui appartient. Il ne sait pas partager. Peu à peu, il comprend que certains jeux ne sont pas à lui. Le partage est cependant difficile car il n’arrive pas facilement à comprendre qu’on lui rendra son jeu plus tard. Il est aussi incapable de se mettre à la place d’un autre, et ainsi de comprendre qu’un autre enfant puisse vouloir son jouet.

  • Le jeu de groupe

Pour apprendre à jouer en groupe, l’enfant a besoin que vous l’encouragiez à s’approcher des autres enfants, à être patient car son tour viendra aussi, à prêter un jouet. Jouez aux jeux de société avec lui, faites lui remarquer qu’un autre enfant sourit quand il lui prête un jeu, aidez le à régler des conflits, soyez vous même un modèle pour lui, dans vos comportements avec les autres.

  • Les types de jeux selon l’âge

- Les jeux moteurs :

Avant 1 an, un bébé découvre son corps, et qu’il peut bouger.

Entre 1 et 2 ans, il développe son équilibre (grimper, courir, ...), et a plaisir de lancer (une balle par exemple)

Entre 2 et 3 ans, il aime franchir des obstacles, jouer à lancer, à chevaucher des jouets à 4 roues (draisiennes, manèges,…).


- Les jeux de manipulation :

Avant 1 an, il touche, met dans la bouche, tourne dans tous les sens, a un plaisir sensoriel (textures et bruits).

Entre 1 et 2 ans, il peut tourner, ouvrir, manipuler, gribouiller, insérer un objet dans un espace, construire et détruire.

Entre 2 et 3 ans, avec une meilleure motricité, les pièces sont plus petites ; il peut construire une maison, aime jouer avec des objets articulés (poupées, camions à benne). A 3 ans, il peut rester attentif à des jeux de motricité fine pendant 15 à 30 minutes.


- Les jeux imaginaires :

Avant 1 an, bébé ne peut pas imaginer ce qu’il ne voit pas ; il imite ce qu’il voit. La permanence de l’objet n’est acquise que vers 1 an.

Entre 1 et 2 ans, l’imagination apparaît et il commence à faire semblant (habiller une poupée, placer une figurine dans la voiture et la pousser, etc)

Entre 2 et 3 ans, un enfant donne un nom à ses jouets, les fait parler, aime reproduire les routines de son quotidien avec des jouets .


Avant 18 mois, un enfant préfère jouer seul, puis il aime que d’autres enfants jouent à côté de lui, et à partir de 3 ans, il va découvrir le plaisir de donner-recevoir !


Sources :

- Naitre et grandir

- Pexel

- Nounproject

45 vues

Posts récents

Voir tout