anna1991anna-AvNo5s0EfW4-unsplash.jpg

Le coin des parents

  • Pole Parents Bébés Bambins

Le sommeil après six mois

Bébé et le sommeil

A partir de neuf ou dix mois, Bébé prend conscience que le coucher va représenter pour lui une séparation, ce qui peut provoquer des angoisses et parfois le sommeil est difficile à s’installer .


Vers 1 an, apparaissent les rites de l’endormissement (la succion du pouce, le besoin de têter, un doudou...). Ces rituels vont se modifier ou parfois se compliquer à mesure que l’enfant grandit mais ils lui permettent de se détendre et ainsi de compenser l’inquiétude de la nuit, de la solitude, de la séparation. Il en a besoin ; vous sentez bien qu’ils le rassurent.

Puis arrivent les rêves, qui se rapportent souvent aux données de la vie quotidienne et qui surviennent au cours de ces périodes particulières de la nuit, où l’enfant bouge, se retourne, a parfois des mouvements des yeux que vous remarquez sous les paupières fermées.


Et vous, les parents ?


Il faut tout faire pour rassurer, calmer l’angoisse, tout en étant ferme sur la nécessité pour l’enfant de dormir, mais en réfléchissant aux motifs de ses craintes et en prenant des dispositions pour l’aider :

  • coucher à une heure régulière, le dire à Bébé et s’y tenir quoiqu’il arrive ;

  • histoire, câlins , parfois petite veilleuse….

  • sport, activité physique en journée mais suppression des jeux stimulants et des écrans avant le coucher.

On peut s’aider de plantes (mélisse, aubépine, verveine, tilleul, lavande, camomille romaine, fleur d’oranger), ou d’homéopathie (Gelsemium, Stramonium), de diffusion d’huiles essentielles le soir dans la chambre (prendre conseil auprès de votre pharmacien pour les modalités et l’adaptation à l’âge de votre enfant) .


Et un beau jour, votre enfant dormira tranquille et longtemps !

Sources: unsplash / nounproject

63 vues

Posts récents

Voir tout