anna1991anna-AvNo5s0EfW4-unsplash.jpg

Le coin des parents

  • Pole Parents Bébés Bambins

Le syndrome du bébé secoué

Qu’est-ce que le SBS ?

  • Le Syndrome du Bébé Secoué, ou SBS, est un traumatisme crânien grave, provoqué par un ou plusieurs secouements.

  • C’est généralement un adulte désemparé et exaspéré par les pleurs intenses et prolongés du bébé, qui perd le contrôle et va agiter le bébé d’avant en arrière de manière volontaire et violente.

  • La tête de bébé va alors se balancer d’avant en arrière. Des lésions cérébrales irréversibles sont causées sur le cerveau du bébé, et dans les cas les plus graves, cela peut aller jusqu’à la mort.

Les séquelles

  • Elles peuvent être immédiates ou apparaître au fur et à mesure que l’enfant grandit.

  • Elles peuvent être intellectuelles, comportementales, visuelles (cécité) ou motrices (paralysies), mais aussi psychologiques (troubles mentaux, retard psychomoteur).


Quels sont les symptômes du bébé secoué ?

  • Les symptômes qui doivent vous alerter : cris incessants, absence de réaction aux interactions, absence de sourire, diminution de la tonicité du corps, troubles de la préhension, fontanelle bombée, regard figé, strabisme, …

  • Si un bébé présente plusieurs de ces symptômes, ou que vous avez le moindre doute, rapprochez-vous d’un professionnel de santé.


Comment prévenir le syndrome du bébé secoué ?

  • Il est tout d’abord important de comprendre les pleurs de bébé, pour mieux les calmer.

  • Il est aussi important de se reposer pour pouvoir supporter les cris, car tous les bébés crient.

  • Il convient aussi de savoir dire à son médecin, à ses proches quand on est fatigué.e, triste ou déprimé.e et de plus en plus impatienté.e par le bébé.


En cas de pleurs du bébé dont vous vous occupez, nous vous invitons tout d’abord à le prendre contre vous pour répondre à son appel, et à tout faire pour satisfaire ses besoins :


- Pleurs de faim : donnez-lui une tétée au sein ou un biberon

- Pleurs d’inconfort : vous pouvez lui changer la couche et vérifier qu’il n’a pas trop chaud / pas trop froid


Si le bébé est rassasié et qu’il ne présente pas de signes d’inconfort :

  • Gardez-le dans vos bras, faites-lui des câlins, éventuellement en « peau à peau »,

  • Chantonnez-lui des berceuses et parlez-lui d’une voix douce et rassurante,

  • Faites-lui des massages,

  • Donnez-lui un bain,

  • Allez le promener, en poussette

Acceptez qu’il crie sans que vous ne puissiez rien pour lui.


Si vous vous sentez à bout ou exaspéré.e :

  • Posez le bébé et mettez-le en lieu sûr

  • Sortez de la pièce et allez reprendre votre calme

  • Essayez de trouver, si c’est possible, un relais (conjoint.e, grands-parents, amis)

  • Demandez de l’aide si vous n’arrivez pas à vous calmer.

  • Tout adulte, parent ou professionnel de santé ou de petite enfance peut parfois se sentir dépassé par les pleurs et les cris d’un bébé. C’est humain. En revanche, il est primordial de savoir « lâcher prise » pour ne pas mettre le bébé en danger.


IL NE FAUT JAMAIS SECOUER UN BÉBÉ.


Sources :

- m pedia

- pexel

17 vues

Posts récents

Voir tout