anna1991anna-AvNo5s0EfW4-unsplash.jpg

Le coin des parents

  • Pole Parents Bébés Bambins

Les accidents domestiques (2) : salon, cuisine et jardin

  • Dans le salon


Attention aux aliments de petite taille (tels que fruits, cacahuètes, pistaches, …). D’une manière générale, tout ce qui est petit : pièces de jouets, monnaie, bonbons, perles… doit être mis hors de portée. L’enfant peut « avaler de travers » avec, entre autres, le risque d’étouffement.

Si vous buvez un liquide chaud (thé, café…), ne prenez pas votre bébé dans vos bras ou ne buvez pas à proximité de lui. Un faux mouvement est vite arrivé.


Bien entendu, votre enfant doit être tenu éloigné de la cheminée (attention à la vitre brûlante !) ou de certains radiateurs particulièrement chauds.



Attention aux fenêtres ouvertes surtout si le logement se situe en étage et aux balcons : l’enfant peut se servir d’une chaise ou d’un jouet pour voir ce qui se passe au dehors et chuter.




  • La cuisine : attention danger !


Dans cette pièce, le danger est un peu partout ! Il est donc important de veiller à ce que chaque chose soit bien à sa place : les sacs plastiques et les produits ménagers enfermés dans un placard, de préférence en hauteur.



Au moment du repas, veillez à bien attacher votre bébé sur sa chaise haute, et restez près de lui. Les chutes sont possibles, ainsi l’enfant peut se pousser en arrière avec la jambe en s’appuyant contre la table de cuisine trop proche.


Testez la chaleur des aliments avant de les lui donner. Pour le biberon, après l’avoir bien agité, le mieux est de faire tomber quelques gouttelettes sur votre avant-bras afin de s’assurer que le lait n’est pas bouillant. De même, si vous réchauffez des plats au micro-ondes, méfiez-vous de la chaleur de l’assiette et des aliments.


Dès que votre enfant commence à ramper à quatre pattes, il peut vouloir toucher la paroi du four par exemple. Lorsque vous cuisinez, ayez le réflexe de rabattre les manches de casseroles vers l’intérieur des plaques de cuisson.


Enfin, si vous avez un ami à quatre pattes, surveillez ses croquettes, qui peuvent paraître fort appétissantes à votre bébé mais présentent le même danger que tous les petits objets.



  • Circulation dans la maison


En grandissant, votre enfant va vouloir circuler partout. Le mieux est de se mettre à son niveau et d’anticiper sa curiosité en protégeant toutes les prises électriques qui sont sur son chemin. Il va avoir envie de monter les escaliers : tant qu’il est petit, installez des barrières de sécurité (homologuées), c’est plus prudent. Mais dès qu’il sera en âge de le faire, apprenez-lui à les monter et les descendre en se tenant bien à la rampe ou en reculant (proposez-le lui comme un jeu !).







Le trotteur n’a aucune utilité pour le développement de l’enfant, au contraire, et en plus il est dangereux.

  • Dans le jardin


Comme pour la maison, votre bébé ne doit jamais se trouver tout seul dans le jardin.



S’il fait une sieste à l’ombre, une moustiquaire sera utile pour lui éviter de se faire piquer par des insectes. Un peu plus grand, il prendra plaisir à gambader à son aise sur la pelouse… en sachant que vous n’êtes jamais bien loin pour veiller sur lui.

Soyez particulièrement vigilants si vous avez une piscine ou si vous êtes chez des amis qui en ont une. Les noyades en piscines privées concernent essentiellement les jeunes enfants.



Un enfant pouvant se noyer sans bruit en moins de trois minutes dans vingt centimètres d’eau, seule une surveillance active et constante des adultes permet une prévention efficace. Les enfants ont besoin d’une surveillance constante. Ne les quittez pas des yeux. Quand vous n’êtes plus autour de la piscine, fermez les portillons et barrières à clef et déroulez le volet.


Sources :

- m pedia

- nounproject / pexel

19 vues

Posts récents

Voir tout