anna1991anna-AvNo5s0EfW4-unsplash.jpg

Le coin des parents

  • Pole Parents Bébés Bambins

Les routines, c'est important !

Les routines apportent une foule de bienfaits à l’enfant.

Des routines qui sécurisent


Dès 6 mois, quand le rythme de bébé devient plus régulier, les routines s’installent naturellement et vers 18 mois, il y participe plus activement. Elles lui procurent de la stabilité.



Les quatre éléments d’une routine efficace :


  • Se repérer dans le temps


Le soir arrive ; l’enfant sait qu’il va prendre son bain, mettre son pyjama, dîner puis se brosser les dents, se faire lire une histoire et enfin, retrouver son lit et son univers du sommeil.

Jusqu’à 5 ans, environ, 40 % de la journée d’un enfant est consacré aux habitudes.

  • Développer l’autonomie de l’enfant

«Au début, les parents font les choses à sa place ; ensuite, ils l’aident à les faire, et, pour finir, il les fait seul », résume une psychoéducatrice.


Pour l’aider, quand il commence à bien vivre ce début d’autonomie, on peut lui proposer, pendant les routines, de choisir entre deux éléments (une pomme ou une banane, une jupe rouge ou bleue etc ).


  • Rendre la vie familiale plus facile

En devenant des automatismes, elles allègent les moments de la journée où le temps est compté.


Avec la mise en place, avec l’enfant, de routines, un automatisme s’installe, et la routine deviendra une bonne habitude .

  • Et avec des enfants d’âges différents ?


A chaque famille sa solution : les deux parents à tour de rôle, les aînés peuvent s’impliquer dans les routines des petits...


Pour commencer, la ROUTINE DU DODO est la plus importante !!


  • Constance, souplesse : on peut changer occasionnellement l’ordre ou sauter une étape

  • Simplicité : elle doit s’adapter à l’âge et aux capacités de l’enfant

  • Plaisir : la routine-habitude permet de libérer du temps pour des activités que l’enfant aime

Et si ?


- Il y a des imprévus : un peu déstabilisant, mais les enfants s’adaptent souvent naturellement.

- Il aime trop les routines : on peut de temps en temps sauter une étape, ou changer l’ordre, ou lui faire tirer au sort les différentes étapes… sous forme de jeu ;

- Les vacances se terminent : il faut reprendre les «bonnes habitudes» progressivement quelques jours avant la rentrée.

Avec des routines bien vécues, les bonnes habitudes se prennent et les temps pour les câlins s’installent tout seuls, avec bonheur !


Sources : Nounproject / pexel / naître et grandir

44 vues

Posts récents

Voir tout